Résineux: Hausse des prix en forêt; mais quel marché des sciages en 2022?

Source:
Fordaq
Views:
1011
  • text size
 

Les prix des sciages résineux toujours à haut niveau

 

En résineux, les premières ventes d’automne ont démarré très fort. Ce constat est particulièrement vérifié dans les massifs forestiers de l’est pour le sapin et l’épicéa. Les résultats de l’importante adjudication organisée le 22 septembre dernier par l’ONF et mettant en vente des coupes du massif jurassien, accentuent la tendance haussière déjà observée en juin avant les vacances d’été.

D’après les responsables de l’ONF, la revalorisation tarifaire est telle que les cours du sapin et de l’épicéa sont maintenant revenus au niveau de ceux de 2017. Sur un an, la hausse est très significative. Les sapins qui valaient en moyenne 55,50 euros/m3 sur pied et sous écorce en 2020 partent désormais à 61,50 euros, soit 19% d’augmentation.

L’épicéa progresse aussi mais dans une moindre mesure, soit +12% en rythme annuel. Les grumes de 2 m3 qui se vendent désormais 66 euros/m3 en moyenne ne valaient que 59 euros/m3 il y a un an. Ces analyses rejoignent les nôtres et celles des acheteurs (voir tableaux 1 et 2 ci-dessous). Ces derniers ne déplorent aucune chute de la demande depuis le début de l’été. Un scieur nous confie qu’il a devant lui 30 000 m3 de sciage à livrer alors qu’avant Covid, il tournait à 7 000 m3 d’avance. 

Cet emballement des marchés résineux dans l’Hexagone pourrait cependant bientôt toucher son terme. C’est en tout cas une éventualité qui pourrait survenir si la situation aux USA se confirmait. En effet, des changements importants sont apparus récemment aux Etats-Unis : les prix des sciages qui avaient bondi de façon exponentielle ce printemps, sont revenus en l’espace d’à peine deux mois au niveau d’avant Covid.

En conséquences, le marché US n’est plus aussi juteux pour les exportateurs européens. Ceux-ci s’étaient engouffrés dans la brèche créée par l’appel d’air post-covid alors que les négociants américains manquaient de bois suite à l’incapacité des scieries de fournir l’explosion de la demande et au manque de bois canadiens frappés par les taxes US sur les importations. 

Cette évolution explique pourquoi depuis mi-septembre, le marché hexagonal reçoit de nouveau des bois collés en provenance d’Allemagne et d’autres pays européens. Certaines catégories de bois collés qui avaient vu leurs tarifs doubler en moins d’un an viennent de céder 20% sur un mois. De plus, ces flux de matière jouent sur des quantités significatives, les exportateurs européens de résineux étant habitués à expédier des volumes très importants.

Pour l’heure, les bois massifs ne semblent pas encore touchés par ce phénomène baissier et les cours restent à des niveaux jamais atteints depuis des décennies. Les produits de charpente standard en sapin-épicéa qui se négociaient autour de 200 euros/m3 il y a un an, s’enlèvent toujours aujourd’hui sur la base de 300 euros/m3, soit une progression de 50% en rythme annuel.

Le dernier trimestre de l’année devrait s’achever sur la dynamique actuelle car à fin septembre, les carnets commandes des scieries hexagonales étaient encore remplis à 2 mois et même à 3 mois pour certaines entreprises. En revanche, pour le prochain exercice, c’est une autre affaire car bien malin celui qui pourra prédire la situation des marchés au début de 2022. 

Tableau 1 : 

HAUSSE DES COURS DU SAPIN DANS LE MASSIF JURASSIEN

      Prix en euros/m3 sous écorce et sur pied

      Aux ventes publiques ONF Bourgogne-Franche-Comté

     

Volume

3T 2018

3T 2019

3T 2020

3T 2021

     Évolution

    2020-2021

1 m3

45,7

41,25

38

43

+13,1%

1,5 m3

49,8

46

43

49

+13,9%

2 m3

52,75

49,5

47,2

54

+14,4%

2,5 m3

55

52,2

50,5

57

+12,8%

3 m3

57

54,3

53

60,5

+14,1%

3,5 m3

58,5

56,1

55,5

62,5

+12,6%

4 m3

59,9

57,7

57

65

+14%

Source : Robert Wood, d’après résultats ventes publiques

 

Tableau 2 :

LES PRIX DE L’ÉPICÉA PROGRESSENT DANS L’EST

          Prix en euros/m3 sous écorce et sur pied

            Aux ventes publiques ONF Bourgogne-Franche-Comté

     

Volume

3T 2019

3T 2020

3T 2021

  Évolution

 2020-2021

    Évolution

  2019-2021

1 m3-1,49 m3

45,5

50,1

57

+13,8%

+25,3%

1,50 m3-1,99 m3

63,2

58,9

66

+12%

+4,4%

2 m3-2,99 m3

70,2

55,7

68

+22%

-3,1%

3 m3 et +

72,2

60

74

+23,3%

+3%

Prix moyen

63,9

58,3

65,50

+12,3%

+2,5%

Sources : Robert Wood, d’après Résineux de Franche-Comté

Post comment